Ancien hôtel de l'officier général du seigneur Yagyu

(旧柳生藩家老屋敷)

Les somptueux murs en pierre à l'ouest de la route appartiennent à l'ancien hôtel de l'officier général OYAMADA. Selon l'empreinte gravée sur les murs, ils ont été construits par les maçons d'Owari en 1841. Il a été pris dans les mains d'autrui en 1956, l'écrivain Sohachi YAMAOKA est ensuite devenu le propriétaire en 1964, qui a conceptualisé dans ce lieu la série télévisée de NHK « Haru no Sakamichi (Pente du printemps) » diffusée en 1971. En 1980, Monsieur Kenji YAMAOKA et sa conjointe ont l'offert à la ville de Nara en respectant les dernières volontés de Sohachi YAMAOKA. La ville l'a restauré et a ouvert au public en 1981, une partie du bâtiment principal où les documents sont exposés.

Le bureau de l'office du tourisme de Yagyu s'y situe actuellement.



Bois de Yanagi

(柳の森)

Le bois de Yanagi est l'origine du nom de lieu Yagyu. La légende veut que jadis, quelqu'un y ait laissé une canne et qu'elle soit devenu un grand arbre de saule au bout d'un certain moment. Depuis, ce lieu est appelé le bois de saule (Yanagi no mori). A l'époque de la réforme de Taika dans le 7e siècle, Yagyu était appelé Yagyukyo (écrit comme 楊生郷). Après la défaite de l'empereur Godaigo qu'ils soutenaient à l'ère Namboku, puis son reprise du pouvoir à l'ère Kemmu, l'écriture a été changé de 楊生 à 柳生.



Cyprès de Jubei

(十兵衞杉)

La légende veut que Monsieur YAGYU Jubei Mitsuyoshi ait planté ce cyprès devant la tombe de son ancêtre avant de partir en grand tour. Son âge était environ 350 ans, cependant, il s'est fané à cause de deux fois de coup de foudre. Aujourd'hui, le deuxième arbre a grandi à son côté.



Ruines du siège gouvernemental de Yagyuhan

(旧柳生藩陣屋跡)

Il s'agit d'une ruine du siège gouvernemental de Yagyu-han, construit par Munenori YAGYU en 3 ans et il a été inauguré en 1642. Selon le Journal de Yagyu-han, sa surface était de 454㎡ et le portail en bambou était installé à sa façade. Munenori YAGYU a agrandi et aménagé la maison plus tard. Malheureusement, il a été entièrement détruit par un incendie en 1747. Malgré la tentation de le reconstruire, il a disparu suite à l'abolition du système de han à l'ère Meiji. En juin 1980, il a été aménagé et transformé en parc historique.



Jardin des iris japonais de Yagyu
(柳生花しょうぶ園)

Le jardin des iris japonais de Yagyu est situé à proximité des ruines du siège gouvernemental de Yagyu. Ce jardin d'une grande surface de 10 000㎡ est ouvert pour une période limitée. On y trouve environ 800 000 d'iris japonais de 460 espèces.  Les iris et les hortensias en fleur de différentes couleurs plaisent les visiteurs aux yeux.  

 

Ouvert de début à fin juin

Information sur la floraison : 0742-94-0858

Pour en savoir plus, consultez le site web du Jardin des iris de Yagyu.

https://yagyusyobuen.jimdofree.com/



Mont Marishiten

(摩利支天山)

Munefuyu YAGYU, le petit frère de Jubei YAGYU, a construit le sanctuaire Yasaka de Yagyu à Yagyu. Il a offert un portail en pierre et déifié le patron des arts martiaux Marishiten dans la colline de côté. Ce sanctuaire n'existe plus aujourd'hui, cependant, on y trouve le statut en pierre de Marishiten reconstitué en 2009. 

Vous pouvez admirer la vue panoramique sur le village de Yagyu depuis le Mont Marishiten.



神护山芳德禅寺
(神護山芳徳禅寺)

您可以在山顶的柳生家族菩提寺上360度全方位欣赏柳生乡村景观。在江户时代初期(1638年),柳生宗矩请求沢庵和尚建造一座寺庙以悼念其父。在正殿之中,左右两侧分别是柳生宗矩和沢庵和尚的雕像,中间正坐的是阿弥陀佛的雕像。另外,在旁边的历史档案室中陈列了跟柳生有关的资料。

 

入场费:200円



柳生家族之墓
(柳生家の墓)

La tombe de la famille Yagyu était originairement dans le temple Tsukifukiyama Nakamiyadera (Yagyushimo-cho, Nara-shi). Suite à la construction du temple Hokutokuji, elle a été réenterré dans le temple Hokutokuji où se trouve environ 80 pierres tombales de la famille.



正木坂剑禅道场

(正木坂剣禅道場)

Juste en bas du temple Hokutokuji se trouve le Dojo de Kendo qui a repris le nom de Masakizaka Dojo où on dit que Jubei YAGYU a formé au total environ 10 000 disciples. Construit en 1965 grâce aux efforts du grand prête Sadayoshi HASHIMOTO, il est Dojo de Kendo et Zazen qui partage l'esprit de l'école Yagyu Shinin « Kenzen Ichinyo (L'esprit de sabreur et celui de zen concordent.) ». La toiture et les piliers du tribunal de district de Nara, installés originalement à Kôfukuji Betto Ichijoin y ont été réinstallés. La porte d'entrée de Kyoto Shishodai a été également réinstallé à l'entrée principale. 



Château de Yagyu (Ruines du château)

柳生城(古城跡)

Le sommet aperçu à sud-est du temple Hotokuji est les ruines du château de Yagyu. Il reste une partie du rempart, les douves et les murs en argile.



Sanctuaire Amanoiwatate Jinja
(天乃石立神社)

Amanoiwatate Jinja est un sanctuaire situé à Koiwadani, Yagyu-cho. Il ne possède pas de temple principale et quatre mégalithes sont vénérés comme corps divin. Selon la légende, ils sont les portes de rocher qui y se sont envolées lors que Tajikaraonomikoto a ouvert les portes d'Amanoiwato avec toute sa force. Il est également connu comme  le lieu d'entraînement de la famille Yagyu et il était révéré de génération en génération par la famille.



Ittoseki(一刀石)

Ittoseki est un mégalithe de environ 7 m de côté et s'est cassé en deux au millieu. Selon la légende, lors que Sekishusai Munetoshi YAGYU s'est enfoncé dans la vallée Koiwadani durant son entraînement, il y avait un Tengu et il l'a tué en un seul coup. En effet, il a fendu un mégalithe en deux. C'est pour cela que l'on a commencé à l'appeler Ittoseki plus tard.



Kenzuka (Colline de l'ancien château)
剣塚(古城山)

Selon la légende, Kenzuka est un lieu où Nagaharu YAGYU s'est retranché pour s'efforcer de ravitailler le Mont Kasagi en vivres lors de la Guerre de Genkô (L'armée de Hôjô a attaqué l'empereur Godaigo dans le Mont Kasagi. On trouve Kenzuka au sommet où 13 sabres japonais sont consacrés aux dieux et les âmes des sabres sont vénérés. Il a été fait à l'initiative de l'association des soldats locaux de Nanakamura de l'arrondissement de Soekami pour prier la fortune de la guerre pour l'armée impériale lors de l'événement de Mandchourie. Comme appelé la Colline de l'ancien château, les alentours de Kenzuka sont les ruines de château. On y trouve encore distinctement les ruines telles que les douves en forme d'un L.



Statue de Bouddha en pierre de Ataya
阿対の石 仏)

Le bouddha à droit, Amidanyorai est considéré qu'il protège les gens des épidémies et beaucoup de monde croit en lui. Ce bouddha a été fabriqué fin de l'ère Kamakura. La statue de Jizô, qui se trouve à gauche, est considéré accorder un enfant lors que l'on offre un tofu. Après avoir eu un enfant, les gens reviennent pour remercier avec un chapelet de mille graines. A côté de Jizô, on trouve non seulement les chapelets mais aussi des guirlandes de mille grues en papier plié. On trouve la signature gravée « Genyu (源祐) » qui est considérée avoir été ajoutée courant l'ère Muromachi .



Haita Jizô (Statue de Jizô pour le mal de dents) 

(歯痛地蔵)

Jadis, il y avait un monsieur appelé Jinzo SAITO, qui était le chef du village d'Oyagyu Sakahara, le village voisin de Yagyu. Il était intelligent et possédait beaucoup de champs. Grâce à son pouvoir financier, il a aménagé les canaux. Lors que le seigneur de Yagyu l'a exécuté en lui accusant à tort par la peur de son talent, Jinzo est décédé en disant qu'il détruirait Yagyu par incendie dans les trois ans à venir. Le seigneur a renforcé les mesures de sécurité, cependant, le soir exactement trois ans plus tard, le siège gouvernemental de Yagyu a été entièrement détruit par incendie. Etant effrayé, le seigneur a sculpté un bouddha sur la pierre située dans la ruine du siège pour prier pour son âme.



Hôsô Jizô (Jizô pour la variole) et Tokusei Hibun (Epigraphe d'un moratoire sur la dette)

(疱瘡(ほうそう)地蔵と徳政碑文)

Sur la partie en bas à droit de Hôsô Jizô, il est gravé « 正長元年ヨリサキ者、カンヘ四カンカウニ、ヲヰメアルヘカラス ». Durant l'ère Taishô, l'historien local, Teiichi SUGITA a découvert que celui-ci était une épigraphe d'un moratoire sur la dette, marqué « En 1428, les anciennes dettes des quatre villages de Kambe ont été annulées. (les territoires de Kasugasha : Oyagyu, Yagyu, Sakahara et Oji) ». Il s'agit un document historique important légué par le peuple concernant le moratoire sur la dette effectué suite à la révolte des paysans de l'ère Muromachi.



Bouddha couché (Yonaki Jizô) 

寝仏(夜泣き地蔵)

C'est un bouddha installé sur le chemin de Yagyu (le sentier nature de Tôkai) en direction vers Hôsô Jizô. Il est considéré comme le style de l'ère Momoyama.



Nakamuraroku Jizô

中村六地蔵)

Il est installé sur le chemin de Yagyu (le sentier nature de Tôkai) en direction vers Hôsô Jizô. Sur le côté de la statue, il est gravé « 14 mars 1501, l'année de métal-coq ».



Pont Momiji

(もみじ橋)

Le pont Momiji est un pont vermillon laqué qui se lie à l'ancienne voie d'accès au temple Hôtokuji. Selon la légende, la maison de Sekishusai Muneyoshi YAGYU était situé dans les environs.



Sanctuaire Yasaka de Yagyu

(柳生八坂神社)

Auparavant appelé Shinomiya Daimyôjin, le sanctuaire Yasaka de Yagyu déifiait le quatrième sanctuaire Hime de Nara Kasuga Taisha. En 1654, Munefuyu YAGYU a construit le bâtiment principal et placé la divinité de Susanoo no Mikoto divisée du sanctuaire Yasaka d'Obocho. Il a ainsi changé de nom au Sanctuaire Yasaka. Haiden (le bâtiment du culte) était la scène de Nô du sanctuaire Amanoishidate.



Yagyu Shimotsuka Kofun (monument funéraire) 

(柳生下塚古墳)

Yagyu Shimotsuka Kofun est un ancien monument funéraire situé le plus au nord du département de Nara. L'entrée de la pièce horizontale en pierre se trouve dans le champs de thé. La chambre funéraire est de 2,7 m d'hauteur, 3,6 m de profondeur et de 1,8m de largeur. Dans la généalogie de a famille YAGYU « Tamaei Tokude », il est enregistré que Muneyoshi YAGYU a sorti le sarcophage et utilisé comme un lave-mains. C'est pour cela qu'il s'appelait Sekishusai plus tard.